« Mon nom est Rolande, j’ai 78 ans et je vis seule. J’ai deux beaux enfants que je ne vois pas très souvent... Ils sont pris par leur travail, leur famille et leurs occupations. Je me sens seule! J’ai besoin de parler, de me sentir écoutée. J’ai besoin d’un contact chaleureux et humain. J’aimerai entendre mon téléphone sonner! » (Fictif)
« Je m’appelle Alfred, j’ai 71 ans et je vis seul. Je n’ai ni enfant, ni famille. Je rencontre des amis au restaurant tous les jours. Malgré tout je me sens terriblement seul! J’ai besoin de parler, de me sentir écouté. J’ai besoin d’un contact chaleureux et humain. Je ne veux pas parler à une machine. » (Fictif)
Centre d'écoute Montérégie

FAITES-VOUS DU BIEN!

Offrez-vous un moment pour vous exprimer en toute confiance!

Depuis 2006, le Centre d’écoute Montérégie réconforte, soutient, écoute, accueille et aide les personnes de 50 ans et plus de la Montérégie.

Pour vous écouter, nous avons fait appel à des bénévoles ayant reçu une solide formation à l’écoute active.

Vous pouvez recevoir un appel hebdomadaire d’un de nos bénévoles.

Une oreille attentive est là pour vous écouter, vous accompagner

dans vos questionnements et vous référer selon vos besoins.

Notre service d’écoute téléphonique est
GRATUIT ET CONFIDENTIEL

N’hésitez pas à nous joindre, nous sommes là pour vous.

Notre mission

Briser l’isolement chez les aînés

NOUS ASSURONS UN APPEL À CHAQUE SEMAINE AUX AÎNÉS QUI EN FONT LA DEMANDE OU QUI NOUS SONT RÉFÉRÉS PAR NOS PARTENAIRES.

NOUS ACCUEILLIONS ET SOUTENONS LES AÎNÉS POUR TOUT TYPE D'AIDE EN LEUR OFFRANT UN SOUTIEN PERSONNALISÉ SELON LEURS BESOINS.

NOS MOYENS POUR VOUS AIDER

Si vous avez 50 ans et plus et que vous vivez de la solitude et de l'isolement, nous sommes là pour vous.

service téléphonique gratuit
personnes agées
écoute active

À L’ÉCOUTE DES AÎNÉS
DEPUIS 2006

Naviguez l’historique ci-dessous de 2005 à aujourd’hui.

2005
Le 29 mai 2005, lors de son AGA, les membres de l’AQDR Monts et Rivières de la Vallée du Richelieu, ont demandé de préparer un projet pour réduire l’isolement et la solitude chez les aînés.

Un groupe de travail formé de quatre (4) personnes appuyées par une intervenante sociale du CLSC Richelieu ont élaboré le projet.

En août 2005, le projet est présenté aux administrateurs de la Caisse Populaire du Bassin-de-Chambly afin d’obtenir une subvention.

Le projet fut également présenté au programme fédéral « Nouveaux Horizons pour les aînés » et au programme provincial « Engagés dans l’action pour les aînés ».

2006
En janvier 2006, nous recevons une réponse positive de soutien au programme « Nouveaux Horizons pour les aînés » et la Caisse Populaire du Bassin–de-Chambly nous fait un don de 25 000$.
Mars 2006, nous recrutons des bénévoles.

Avril 2006, nous engageons une coordonnatrice et donnons une formation de base aux bénévoles. Lors de notre soirée bénéfice, la ministre Madame Théberge a annoncé que notre projet avait été retenu dans le programme « Engagés dans l’action ».

Mai 2006 marque l’ouverture officielle du Centre d’écoute.

Novembre 2006, nous enregistrons notre Charte au registraire des entreprises. L’Agence de Revenu Canada enregistre Briser l’isolement chez les aînés, Centre d’écoute, comme un organisme communautaire de bienfaisance.
2007
Nous avons mis en place un nouveau service. Les aînés qui en font la demande ou qui nous sont référés par nos partenaires, la famille, ou autres reçoivent un appel hebdomadaire mais ils peuvent nous téléphoner autant de fois qu’ils en ont besoin.

Nous avons distribué notre dépliant dans les endroits susceptibles d’être visités par les aînés. L’organisme a aussi fait l’objet de diverses parutions dans les journaux.

Nous avons poursuivi nos opérations grâce au don de la Caisse Populaire du Bassin-de-Chambly et à l’implication financière des gens d’affaires du milieu et des conseils de ville de Carignan et Chambly.
2008
Le nombre des appels au Centre d’écoute a triplé dans les 6 derniers mois.

Nous avons recruté 9 nouveaux bénévoles et leur avons donné la formation à l’écoute active. Plusieurs partenaires se sont ajoutés.

En 2008, le Centre d’écoute a eu une augmentation des appels de 119%.

LA SOLITUDE ET LA DÉTRESSE CHEZ LES AÎNÉS NE SONT PAS UNE HYPOTHÈSE MAIS UNE RÉALITÉ. UN CENTRE D'ÉCOUTE COMME LE NÔTRE EST LÀ POUR COMBLER CE VIDE.
2009
Le 16 avril 2009, l’Agence de Santé et des Services Sociaux de la Montérégie nous reconnaît à titre d’organisme communautaire d’aide et d’entraide admissible au PSOC (Programme de soutien aux organismes communautaires) dans la catégorie personnes âgées. Elle nous demande aussi de modifier notre Charte pour couvrir le territoire de la Montérégie.

Nous avons un nouveau nom « Centre d’écoute Montérégie, Briser l’isolement chez les aînés ».

Le Centre d’écoute reçoit toujours beaucoup d’appels de plusieurs villes de la Montérégie. Nous avons refait notre dépliant. Notre réseau de partenaires s’accroît tant au niveau des CLSC, des organismes communautaires, de la ligne Info Santé, des policiers communautaires, PAIR etc…
2010
Nous devenons membre de l’Association des Centres d’Écoute Téléphonique du Québec.

76% des revenus du Centre d’Écoute Montérégie proviennent des gens d’affaires du milieu. L’autre partie de programme des Gouvernements et de l’Agence de Santé et des Services Sociaux de la Montérégie.
2011 à 2014
Nous sommes membres de plusieurs tables de concertation pour aînés en Montérégie et nous participons à plusieurs salons pour aînés.

Le Centre d’écoute offre à ses partenaires des ateliers de sensibilisation sur plusieurs enjeux tels que la solitude, l’intimidation, la maltraitance, etc.
2015
Le Centre d’écoute Montérégie reprend le projet RADAR grâce à la subvention de L’Oeuvre Léger et du Fonds Présâges.

Ce projet de vigilance citoyenne avait vu le jour en 2012 dans la Vallée-du-Richelieu grâce au POLE (Partenariat des organismes locaux et des élus).

La croissance moyenne de la clientèle est de 52% par année et les appels ne cessent d’augmenter.
2016
Au cours de ces 10 dernières années, 62 bénévoles ont fait de l’écoute pour un total de 39 766 APPELS.

Nous avons actuellement 35 bénévoles actifs qui font de l’écoute.

Nous poursuivons le déploiement de RADAR.
Previous
Next

« RAPPORT D’ACTIVITÉS »

POUR OBTENIR UN RAPPORT D’ACTIVITÉ, VEUILLEZ NOUS CONTACTER.

MATÉRIEL D’INFORMATION

PDF À TÉLÉCHARGER ET À IMPRIMER

PDF À TÉLÉCHARGER ET À IMPRIMER